ME AGAINST THE WORLD – 1995

 

Sorti officiellement le 14 Mars 1995, « Me Against The World » est le 3ème solo de 2Pac et 4ème publié par le label Interscope Records. Tirant son inspiration lyrique de sa peine de prison imminente (pour son affaire de viol), des problèmes avec la police et de la pauvreté, le disque est décrit comme l’album le plus introspectif de 2Pac depuis ses débuts.
L’album signait avec lui 3 singles forts dont le célèbre « Dear Mama » (premier single de l’album), « So Many Tears » et « Temptation ».
Me Against the World était remarquable non seulement pour sa composition musicale, mais aussi pour les événements qui l’ont précédé et suivi.

RETOUR SUR SON HISTOIRE.

Alors que Tupac est en feu dans le l’industrie du disque et dans le monde du Hip-Hop avec ses 3 précédentes sorties, l’artiste a cependant eu une série d’incidents et d’accusations contre lui. Rappelons qu’à l’été 1993, Pac a été accusé d’avoir agressé le réalisateur Allen Hughes alors qu’il filmait Menace II Society. Il eu une quinzaine de jours de prison pour cette altercation. Par la suite,  Hughes a déclaré : « Si Pac avait été dans le film, il aurait surpassé tout le monde. Si Tupac était dedans, ça aurait fait perdre tout l’axe du film, parce qu’il était plus grand que le film ».

Plus tard, en octobre 1993, Pac a été accusé d’avoir tiré sur deux agents de police à Atlanta , mais les charges ont été abandonnées parce que les policiers avaient provoqué la confrontation avec une arme qu’ils avaient illégalement confisquée dans une salle de police.
Puis l’affaire d’agression sexuelle à New York en 1994 qui a été très médiatisé à l’époque (retour sur tous les détails ici) et dont il a été emprisonné à 4 ans de prison ferme au Centre correctionnel de Clinton.

Me Against the World est considéré par certains critiques comme son album le plus personnel, attribuant des éléments sur son enfance, des problèmes avec la police et l’emprisonnement comme thèmes de la réussite de l’album. C’était son premier album à débuter au sommet du Billboard 200 alors qu’il était emprisonné. C’est d’ailleurs la première personne de l’histoire à avoir un album n°1 dans les charts alors que l’artiste est incarcéré.

Tupac raconte :

C’était comme un disque de blues. C’était à la maison. C’était toutes mes peurs, toutes les choses qui m’empêchait de dormir. Tout le monde pensait que je vivais si bien et il a fallu tout un album pour tout savoir. Et comprendre. Dedans, je raconte mes secrets les plus profonds et les plus sombres, je raconte mes propres problèmes personnels.

Certains des thèmes principaux de l’album concernent la perte de l’innocence, la paranoïa et parfois le dégoût de soi. Une grande attention est accordée à des sujets tels que la douleur de la survie urbaine. Cependant, toute la musique ne traite pas que de sujets aussi sombres. Certains titres, comme “Old School”, se rapprochent davantage du côté nostalgique.
L’album est également bien connu pour les pistes plus sensibles ” Dear Mama”et” Can U Get Away “, qui sont à la fois orientées et révélatrices de la dévotion de Tupac pour les femmes qu’il aime. Dans « Dear Mama », Tupac rend un vibrant un hommage à sa mère Afeni en lui exprimant tout son amour.

Me Against The World a reçu de nombreuses bonnes critiques par les médias notamment au célèbre journal du New York Times qui après analyse de l’album a surnommé Tupac de « Saint Augustin du gangsta Rap » en raison de son ambivalence envers le comportement et la nature du style de vie des gangsters.

Les artistes J.Cole ainsi que Kendrick Lamar auraient déclarés que Me Against The World restait l’un des albums qu’ils préféraient.

RÉCOMPENSES ET SUCCÈS.

L’album a fait directement ses débuts à la première place du palmarès Billboard 200 et y est resté 4 semaines d’affilée, il s’est vendu à 240 000 exemplaires la première semaine et a été certifié double platine à la fin de l’année.

Il fût classé en 50èmes position parmi les 100 meilleurs albums des années ‘90, tout style confondu, par le célèbre magazine musical Rolling Stone.

Me Against the World a remporté l’album Rap de l’année aux Soul Train Music Awards de 1996 et a été nominé pour le meilleur album rap aux 1996 Grammy Awards.
Comme nous le disions plus haut, Tupac est devenu le premier artiste à avoir eu un album numéro 1 tout en purgeant une peine de prison. Il a atteint le statut multi platine et a vendu près 3.600 000 albums aux Etats-Unis en 2011.