16 Déc 2018

All Eyez On Me – 1996

Sorti le 13 février 1996, All Eyez On Me fût l’un des plus grand albums de l’histoire et le tout premier double album de rap US de 2Pac produit sous les labels Death Row Records et Interscope Records.

L’album comptait avec lui 4 singles : « California Love », « How Do U Want It », « 2 Of Amerikaz Most Wanted » et « I Ain’t mad At Cha ».

 

 

 

RETOUR SUR SON HISTOIRE.

Sorti en 1996, l’album est arrivé un peu plus d’un an après que Pac est été attaqué dans le hall des Quad Recording Studios de New York puis ensuite condamné à quatre ans et demi de prison pour agression sexuelle, ce qu’il a toujours nié.

En octobre 1995, après avoir purgé 11 mois de sa condamnation, Tupac a été libéré en échange d’une caution de 1,4 million de dollars grâce à Suge Knight, qui a payé la caution et fait signer Tupac pour un contrat d’enregistrement de trois albums avec Death Row Records. Endurci, concentré et affamé, le passage en prison (Clinton Correctional Facility à Dannemora, New York), aux studios Can-Am de Los Angeles a permis à Pac de canaliser sa fureur et son angoisse dans les séances d’enregistrement.

Au 13 février 1996, deux des trois albums qu’il avait promis dans le cadre d’un contrat signé avec Death Row Record

Les deux premiers titres enregistrés de Tupac à sa sortie de prison pour l’album étaient « Ambitionz Az A Ridah » et « I Ain’t Mad At Cha » d’après ce qu’aurait dit le rappeur Kurupt à XXL.

Il est également dit que Pac aurait mis seulement 2 semaines à enregistrer ce double album.
Avant l’arrivée de l’album, Pac a jonglé avec trois autres titres: dont « When I Get Free » , avant la sortie de prison, « Supreme Euthanasia » , et « Euthanasia »  qui était le titre initial de l’album jusqu’à ce qu’il soit changé en All Eyez on Me.

Tupac avait expliqué à MTV en 1995 lors d’une interview en émission les raisons de cette modification:

C’est comme ça que je le sens. J’ai la police qui m’observe, les fédéraux. J’ai les femmes qui veulent m’accuser avec de fausses accusations et me poursuivre en justice et tout ça. J’ai les femmes qui m’aiment. J’ai eu les homeboys jaloux et j’ai eu les potes qui roulent avec moi. Tout le monde cherche à voir ce que je suis en train de faire maintenant, alors All Eyez on Me. »

L’album présente aussi plusieurs featurings, tels que les anciens membres de Thug Life et Outlawz, ainsi que Dr. Dre, Snoop Dogg, Tha Dogg Pound, Nate Dogg, et George Clinton, Rappin ‘4-Tay, The Click, Method Man, et Redman parmi d’autres.

RÉCOMPENSES ET SUCCÈS.

All Eyez On Me a été énormément acclamé du public et des médias notamment dans le Los Angeles Time qui avait fait des éloges de l’album en citant : « All Eyez on Me, un paradis pour gangster de 27 chansons, de 133 minutes, on trouve le rappeur encore plus venimeux qu’il ne l’était avant son incarcération pour abus sexuel. Il ne montre aucun remords pour sa dure vie, et encore moins pour ses ennemis. »

 

Il fût classé en 50èmes position parmi les 100 meilleurs albums des années ‘90, tout style confondu, par le célèbre magazine musical Rolling Stone.

L’album a été le deuxième album de 2Pac (après Me Against The World) à être classé n°1 sur les charts Billboard et Top R&B / Hip-Hop, avec 566 000 exemplaires vendus la première semaine. Il a aussi remporté le prix du Soul Train R&B / Soul ou Rap de l’année 1997 à titre posthume. Tupac a également gagné le prix pour l’artiste préféré de rap / Hip-Hop aux 24èmes  American Music Awards le 27 Janvier 1997.

En août 2014, le double album de Pac a obtenu le statut de disque de diamant de la RIAA (Recording Industry Association of America) pour avoir vendu plus de 10 millions d’exemplaires.

Suivez-nous

30,428FansJ'aime
8,360SuiveursSuivre
802SuiveursSuivre
1,905AbonnésS'abonner

Dernières actualités

%d blogueurs aiment cette page :